VENTURI 600 LM “CESAR” 1995 n°43 1/18

329.00

Out of stock

Category:

Description

Venturi 600 lm Le Mans 1995 n°43 from the team BBA Compétition livery by the Artist César. Handcrafted model limited edition of 5 copies only and sold with a display case.

Availability middle of Mai 2020. Booking possible by email.

Après avoir renoncé à la compétition au terme des 24 Heures 1982 sur une Rondeau, Hervé Poulain fit son retour dix ans plus tard en s’engageant dans le ” Trophée Venturi “.
Dès 1994, il réactiva son concept des Art Cars qui lui avait valu de courir avec des bolides peints par Calder, Stella, Lichtenstein, Warhol, en confiant la décoration d’une Venturi 600 LM à Arman.
L’année suivante, il fit appel à César, ce fils de Rodin et de Giacometti, qui continuait l’histoire de la sculpture par d’autres moyens après avoir exposé au Salon de Mai 1960 des balles parallélépipédiques compactes constitués de carcasses de voitures passées à la presse appelées par la critique ” Les Compressions “. Pour le compte de son entreprise TBF, Jean Luc Maury-Laribière fournit une Venturi semblable à celle d’Arman avec laquelle les deux compères avaient terminé la course sarthoise l’année précédente.
Pour réaliser son œuvre, César se souvint des coupes et trophées gagnées par le commissaire priseur entre 1975 et 1982 qu’il avait compressé tel un alchimiste : ” J’ai réduit ta vanité pour augmenter ta gloire “, et décida d’envelopper le bolide par l’image de cette compression : ” C’est plutôt une armure pour toi et tes équipiers. C’est aussi la mémoire estampillée des Riches Heures que tu as vécues au Mans. La maison Dam édita une maquette au 1:5e confiée à Sylvie Vernageau et Filip’o qui réalisèrent le report qu’agréa César en signant l’aileron arrière, avant que les mêmes opérations ne fussent engagées sur la voiture elle-même.
Cependant, la Venturi échoua pour une seconde aux essais pré-qualificatifs du 30 avril, entrainant Maury-Laribière à transférer le projet César sur une Mc Laren F1.
Or, du statut de suppléante et par le jeu des défections, la Venturi gagna sa titularisation. Sa décoration rendit hommage en clin d’œil à César, en copiant une partie de celle imaginée par l’artiste que l’on retrouvait sur la Mc Laren. Conduite par Clérico-Chauvin-Lécuyer, la 600 LM n°43 figura en bonne position avant d’abandonner après 14 heures de course.

Having dismissed the competition at the end of the 24 Hours race in 1982 in a Rondeau, Hervé Poulain made a comeback ten years later by embarking on the ” Venturi Trophy”.
From 1994, he reactivated his concept of Art Cars in which he competed with racing cars painted by Calder, Stella, Lichtenstein, Warhol, entrusting the decoration of a Venturi 600 LM to Arman.
The following year, he called on César, this son of Rodin and Giacometti, who continued the history of sculpture by other means after having exhibited plane parallel compact balls made of pressed car bodies called ” Compressions ” by critics. On behalf of his company TBF, Jean Luc Maury-Laribière provided a similar Venturi to the one belonging to Arman with which both accomplices finished the Sarthe race the preceding year.
To complete his work, César recollects cups and trophies won by the auctioneer between 1975 and 1982 which he compressed like an alchemist : ” I reduced your vanity in order to increase your glory “, and decided to wrap the racing car in the image of this compression : ” It is like a defence for you and your team. It is also the pressed memory of the Rich Hours that you experienced at Le Mans. The firm Dam released a 1 :5 model credited to Sylvie Vernageau and Filip’o who carried out the report that César approved by signing the aileron, before the same operations were undertaken on the car itself.
However, the Venturi failed by a second in the prequalifying tests of 30 April, leading Maury-Laribière to transfer the César project to a Mc Laren F1.
However, from the status of the replacement and by a series of abandonments, the Venturi was in the starting line-up. Its decoration paid homage in a flash to César, by copying part of the decoration devised by the artist that is found on the Mc Laren.
Driven by Clérico-Chauvin-Lécuyer, the 600 LM n°43 appeared in a good position before abandoning the race after 14 hours.